Reunion

Vacances à La Reunion

Oté la Reunion.. Koman i lé ?? (Alors La Réunion…ca va ?)

La Réunion est une île, située à l’Ouest de l’Océan Indien dans l’hémisphère sud, non loin de l’ile Maurice, destinaion balnéaires attirant plusieurs vacanciers chaque année. C’est aussi un département d’outre-mer français. Véritable petit paradis, elle vous offre un dépaysement total grâce à sa nature préservée. Malgré sa taille, l’île offre un grand nombre de paysages, d’activités sportives et culturelles à découvrir en solo, entre amis et même en famille. Laissez-vous être éblouis par son climat tropical et partez à la découverte de ce petit bout de France exotique et sauvage. Vacance Reunion

Nature et cadre de rêve pour des vacances idylliques

C’est une île ayant diverses facettes, qui saura à la fois combler les amateurs de destination farniente et de sports nautiques. Pour profiter de la plage en toute sécurité, il est recommandé de se rendre sur les plages et les lagons protégés par la barrière de corail ou par des filets de sécurité. Ces derniers permettent de tenir les requins à distance. Si vous voulez découvrir la faune aquatique qui peuple les eaux entourant l’île, allez à la découverte des fonds marins ou participez à une excursion pour observer les baleines et les dauphins.
Sur terre et dans les airs, vous aurez peut-être la chance de croiser des endormis, le nom donné au caméléon, des margouillats, un sympathique lézard local, ou encore un paille-en-queue, l’oiseau emblématique de l’île.

La Reuninon comporte de belles plages, cependant c’est un véritable terrain de jeu pour les amateurs de randonnée, de sports extrêmes et d’aventures. Afin de contempler la vraie magnificence de l’île, faites-un tour en hélicoptère, survolant le cirque de Mafate pour découvrir la nature sauvage. Ceux préférant la randonnée pédestre, rendez-vous au piton Maïdo avant le lever du soleil pour profiter de la vue à couper le souffle sur les sommets environnants, vous ne le regretterez pas.
Pour une expérience unique on vous recommande l’ascension du piton de la Fournaise de 2 631 m d’altitude, le volcan toujours en activité de La Réunion. Côté mer, le surf est le sport roi de l’île, si vous voulez taquiner les vagues, l’ouest de La Réunion compte de nombreux spots comme Saint-Leu, Boucan Canot ou encore Étang-Salé où les surfeurs amateurs et professionnels s’affrontent et s’entraînent.

CULTURE, DANSE ET TRADITIONS
Si le français est compris de tous, la langue traditionelle est le créole, note sur laquelle nous avons commencé cet article. A la Réunion cohabitent environ 8 ethnies différentes. Chacun y a sa place et sa reconnaissance mais globalement, la mixité reunionnaise se vit plutôt bien. Notamment les cafres, désignant les descendants d’esclaves africains “importés” sur l’île dès 1715 mais de nos jours c’est plus pour désigner une personne métisse d’origine africaine. Il y a aussi les chinois, les malbars, les yabs qui sont les descendants des premiers colons débarqués à La Réunion au XVIIème siècle, les zarabes, les malgaches et également les zoreils terme utilisé pour les métropolitains.

Les danses traditionnelles de la Réunion

Connaître l’île de la Réunion est synonyme de balades dans ses sentiers, parler aux insulaires…Il faut également découvrir son patrimoine culturel comme la musique et la danse, qui sont typiques de l’île. La musique réunionnaise a su se développer un caractère et des nuances qui lui sont propres. Deux danses et musiques font parties du patrimoine réunionnais : le Séga et le Maloya. Toutes deux puisent leurs racines dans le passé des premiers esclaves.

Le Maloya – Musique emblématique de la Réunion

Le maloya est un terme qui peut avoir beaucoup de significations selon la géographie. Il peut signifier incantation, sorcellerie ou peine, douleur et mal-être. Chants, danses joués par les esclaves originaires de Madagascar et d’Afrique de l’est. Il était, pour eux, un moyen de se moquer des maîtres dans un langage qui leur était inconnu entrecoupé de mots français, mais encore de faire appel aux esprits. Hommage aux ancêtres, cette musique, danse et chant a été classé en 2009 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.
Toujours joué sur les instruments traditionnels comme le kayamb, le pikèr…, ces sonorités de percussion lui donnent son aspect répétitif. Le Maloya se danse en cercle autour du feu une fois la nuit tombée. De par son rythme endiablé, certaines personnes entrent en transe à la lueur du feu, rendant ce spectacle d’autant plus intriguant.

Le Séga à La Réunion

Comme le Maloya, le Séga a été chanté, joué et dansé par les esclaves mais à un rythme bien plus élevé. Le terme Séga indique très clairement les tournants sensuels et érotiques que peut revêtir cette danse. Les hanches se dandinent sur cette musique de façon très sensuelle au rythme des tam-tam. La femme en se déhanchant tourne sur elle-même pendant que l’homme tourne autour de la femme.
Musique à percussion, elle a été modernisée par l’introduction de nouveaux instruments comme la batterie qui rendent son rythme d’autant plus soutenu et encore plus sensuel. Le Séga, encore appelé Quadrille lors d’un séjour sur l’île, il ne faut pas hésiter à s’essayer à toutes ces danses qui participent au charme exotique de la Réunion.

Maloya Reunion

La Cuisine Réunionnaise sous toutes ses couleurs.

La cuisine réunionnaise est trés colorée en raison des différentes épices et ingrédients utilisés comme le safran (curcuma), les tomates, ou les brèdes. Souvent composés d’un seul service où l’on met tout à table, et toujours accompagné de riz et de « grains » (haricots rouges, blancs ou rosés, lentilles, pois du cap…). Les plats les plus communs sont les carris (plat à base de viandes ou poissons, d’oignons et de tomates, auxquels on rajoute ensuite des condiments et aromates). Un exemple de carris est le rougail, qu’on peut servir avec différents condiments, tels que le rougail saucisse, le rougail boucané ou le rougail morue. La morue est aussi le nom du condiment frais et très épicé qui accompagne systématiquement les carris, les rougails ou encore les civets.
Desserts Réunionnais
Les desserts trouvent leur bonheur dans les fruits mangues, bananes, ananas, letchis, goyaviers et certaines spécialités locales comme le gâteau patate, les beignets bananes ou encore le bonbon miel.

Boucane Reunion

BUDGET ET LOGEMENTS A LA REUNION

Le budget et souvent serré, surtout en période chaude. Pendant l’été les hôtels sont pleins à craquer et les places sont chères. La fourchette du budget à la Réunion est difficile à établir. Que ce soit en hôtel, en gîte, ou en chambre d’hôte terrains secs, l’hébergement sera une dépense importante durant votre séjour !
Il y a plusieurs critères. La région de l’île la plus coûteuse se trouve dans l’Ouest, vers Saint Gilles les Bains. Il s’agit de la côte touristique, là où il y a le plus beau temps, les plus belles plages, et 90 % des hôtels de l’île. Les établissements proposent des tarifs exorbitants pour la plupart. En période creuse comptez au moins 80 euros la nuit, mais pour un bon hôtel les tarifs montent vite à 200 la nuit cela dépendra encore de votre budget.
Voila, nous avons fait un peu le tour de ce que vous réserve La Reunion, qui sera un guide peut être pour vos prochaines vacances. Pour ma part, je vous conseille de lire tous nos articles sur la Réunion afin de bien vous renseigner avant d’y poser vos valises. En vous souhaitant de bonnes vacances en avance.

Write A Comment