Reunion

Immobilier île de la Réunion

Trois fois plus petite que la Corse, la Réunion compte 720 000 habitants, dont un quart vit dans la jolie petite capitale, Saint-Denis, abritant de nombreuses demeures créoles.

La Réunion est un département d’outre-mer de la France (DOM). Les taxes françaises s’appliquent et les droits de citoyenneté française sont accordés. Le français est la langue officielle, mais le créole est la langue la plus parlée.

Presque exclusivement fréquentée par les vacanciers français, La Réunion offre néanmoins tous les avantages habituels d’un séjour en France – première classe et nourriture incroyablement variée, style de vie chic et civilisé, boules et baguettes – mais avec un cadre exotique, avec une population incroyablement variée composée d’Africains et de Malgaches (35%), d’Européens (25%), de Tamouls (25%), de Chinois (4%) et de Gujaratis musulmans (3%).

Comme en France, il n’y a pas de restrictions à la propriété étrangère de propriétés.

L'ile de la Réunion

Rendements locatifs

 

Les prix de l‘immobilier à la Réunion sont assez élevés compte tenu du niveau de vie général. Un appartement de 120 mètres carrés pourrait coûter environ 240 000 euros, soit 2 000 euros par mètre carré. En location, cela pourrait générer environ 900 € par mois, ce qui donne un rendement locatif brut de 4,5%

Une des raisons de ces rendements locatifs est que les investisseurs immobiliers français tirent leurs bénéfices des allégements fiscaux sur l’investissement initial plutôt que des rendements locatifs. Les DOM sont bien servis par ces allégements fiscaux, notamment par la loi Girardin. Les acheteurs étrangers ne peuvent guère espérer concurrencer les Français, dont le coût du capital est considérablement inférieur.

Environ 57% des logements sont occupés par leur propriétaire et 40% par une occupation locative. Un peu moins de la moitié de ceux qui louent un logement se trouvent dans un logement social.

 

Taxes et frais

L’impôt sur les revenus locatifs est étonnamment bas à la Réunion

Le régime fiscal de la Réunion est exactement le même que celui de la France.

Revenus locatifs: Les revenus locatifs gagnés par des non-résidents sont imposés à un taux forfaitaire de 20%. La distinction entre les locations meublées et les locations non meublées est importante car elle a des implications pour la taxation, principalement pour les déductions autorisées.

Gains en capital: les résidents de l’UE et les résidents en France paient maintenant 16% du gain net, après allégement pour inflation, et après déduction des coûts d’acquisition et d’amélioration. Les non-résidents d’un pays de l’UE paient la CGT au taux de 33,3%, sous réserve de la convention de double imposition applicable.

Succession: le droit international privé français applique la règle double de la norme en matière de succession: la loi du domicile du défunt s’applique aux biens meubles et la loi de la localisation du bien aux biens immobiliers.

 

Résidents: les résidents français sont imposés sur leur revenu global à des taux progressifs allant de 5,5% à 40%.

 

Guide d’achat

Les coûts de transaction vont de élevé à très élevé.

Les coûts de transaction aller-retour à la Réunion, comme en France, sont élevés. Le coût total des anciennes propriétés (plus de 5 ans) peut aller de 16% à 27%. Les nouvelles propriétés sans ventes antérieures ont les coûts les plus élevés, allant de 27,6% à 44%, en raison de la TVA de 15,4%. Les frais de notaire pour les anciennes propriétés sont fixés à 8%, tandis qu’ils varient entre 2% et 5% pour les nouvelles.

 

 

Propriétaire et locataire

 

Les lois sur la protection des locataires sont onéreuses

La Réunion respecte le droit français de la location, très favorable aux locataires.

Loyer: Bien que le loyer initial puisse être convenu librement, le loyer ne peut être révisé qu’une fois par an et pas plus que l’augmentation du (nouvel) indice des loyers de l’INSEE. En combinaison avec une structure contractuelle très restrictive, cela signifie que la location d’appartements anciens a eu tendance à traîner bien derrière les nouvelles locations et les nouveaux prix.

 

Garantie du locataire: Un contrat de propriété non meublé a une durée minimale de trois ans, bien que les contrats de propriété meublés puissent durer un an. Dans les deux cas, même lorsque le contrat prend fin, le propriétaire ne peut récupérer le bien que si lui-même ou un membre de sa famille a l’intention d’y vivre ou s’il a l’intention de vendre. De plus, l’expulsion par le système judiciaire prend beaucoup de temps.

 

 

 

CROISSANCE ÉCONOMIQUE

 

En tant que DOM, la Réunion envoie des représentants à l’Assemblée nationale, au Sénat et élit un membre du Parlement européen (la Réunion est maintenant représentée au Parlement français par cinq députés et trois représentants). Il utilise également l’euro comme monnaie.

 

Le PIB par habitant est d’environ 21 500 € . La canne à sucre est la principale culture cultivée depuis plus d’un siècle et, certaines années, elle représente 85% des exportations, mais elle est en baisse. Le taux de chômage est élevé, autour de 33%.

 

Acheter un bien immobilier à la Réunion

 

  • Comme en France, il n’y a pas de restrictions à la propriété étrangère de propriétés.
  • Une fois que les parties se seront entendues sur le prix et sur le contenu de la vente, elles devront signer un accord préalable.
  • L’accord préalable prend généralement la forme d’une option (promesse unilatérale de vente), assortie d’une pénalité de 5% à 10% si l’option n’est pas exercée, généralement garantie par un dépôt détenu par le notaire.
  • Il existe un délai de réflexion de sept jours au cours duquel l’acheteur peut changer d’avis.
  • Si une hypothèque est demandée, le compromis de vente doit contenir une clause confirmant que le financement de l’hypothèque est recherché, puis, si l’hypothèque est refusée, l’acheteur ne perdra pas son dépôt.
  • Une fois que les contrats préliminaires ont été échangés, il y a des recherches préalables à l’achèvement : recherches de registre foncier, recherches de l’autorité locale, recherches de permis de construire, etc. Si le logement a été vendu par un “professionnel de la propriété” ou a moins de dix ans, le vendeur a une responsabilité légale envers tous les futurs propriétaires dans la période de dix ans pour vices.
  • Une fois l’opération terminée, l’acheteur et le vendeur signent l’acte authentique de vente chez le notaire. Le notaire verra que le compte est réglé, acceptera ses frais, ainsi que les frais d’enregistrement immobilier, s’ils ne sont pas inclus dans les frais du notaire.

Write A Comment