Uncategorized

Découvrir le marché de Port-Louis

À deux pas du port, de la banque centrale et de l’assemblée nationale, pour n’en nommer que quelques-uns, le marché central est au carrefour de la capitale mauricienne, Port Louis, a beaucoup d’histoires à raconter. Voici quelques-unes des histoires que ses murs en pierre, certaines datant de 1839, racontent lorsque les visiteurs se frayent un chemin dans les ruelles pavées de ce survivant de l’ère victorienne.

Bazar-port-louis
Le marché central de Port Louis

Récemment restaurée et totalement construite de pierres taillés, le bâtiment principal est un véritable chef-d’œuvre architectural qui ne demande que d’être visitée.

Une histoire brève

Pour l’érection du marché, réalisée alors que le pays était encore sous la domination de l’Empire britannique, plusieurs endroits ont été réservés à Port Louis. La rue La Corderie a finalement été choisie comme choix permanent du marché central. Après une rénovation majeure en 2004, le marché central a été considéré comme un véritable joyau historique de l’île. Pour répondre au nombre croissant de clients, les constructeurs ont ajouté quelques stands ainsi qu’une aire de restauration couverte. Ils ont également construit un premier étage pour abriter l’artisanat local. Un deuxième étage abrite aussi d’autres boutiques de vêtements.

Qu’est-ce qui rend le marché si spécial ?

Les habitants diront aux touristes qu’il est de tradition de tenter votre chance à la loterie en entrant sur le marché (à partir de 0,30 Euros par billet). Fait intéressant, un système de loterie créé par le conseil municipal attribue tous les stands. C’est donc un honneur d’en posséder un sur le plus vieux marché de l’île. C’est également l’endroit idéal pour les amis et la famille pour rattraper son retard sur les potins, la politique, la mode, ou simplement se retrouver autour d’un repas ou d’une boisson rafraîchissante.

Le marché est aussi a mi-chemin entre la gare du nord et la gare du sud et est donc un endroit immanquable pour ceux sortant du nord et qui vont vers le sud et vice-versa.

La rue piétonne devant le marché abrite de nombreux marchands ambulants écoulant leurs articles à même le sol.  Vous pourrez y acheter des chausseurs, t-shirts et autres souvenirs.

Quel est le meilleur moment pour visiter le marché ?

Tôt le matin, avant que le soleil brûlant ne plane sur la capitale. C’est également le moment idéal pour obtenir les légumes les plus frais, provenant de toute l’île pendant la nuit. Évitez les dimanches car Port Louis s’arrête un peu avant midi. L’été est le moment idéal de l’année pour mettre la main sur des mangues juteuses et des ananas doux de Victoria.

Les stands à surveiller

Mettez en éveil vos sens olfactifs par l’herboriste au stand numéro 2, le fameux stand de tisanes. Laissez le vendeur parler, car il mentionne la litanie de maladies que ses herbes biologiques peuvent aider à apaiser ou même à guérir. Accueillis par le marchandage sur le coût, les légumes de toutes les couleurs à proximité sont un vrai régal pour les yeux. Il ne peut pas faire plus frais que cela et s’il y avait plus de couleurs sur le stand, vos yeux pourraient probablement ne pas pouvoir tout traiter.

Port Louis Market

Le premier niveau du marché abrite un marché artisanal, distingué par des textiles colorés, des sculptures artisanales et diverses conserves de fruits. Un parfum particulier y règne. C’est aussi l’occasion de prendre en photo les nombreux étales situées au niveau inférieur.  De véritables prises artistiques.

Divers mélanges de rhum local sont également en vente, avec l’oiseau emblématique Dodo peint sur la bouteille. L’odeur des nouilles sautées des environs sera une raison suffisante pour continuer à explorer.

Où manger et boire à proximité ?

Bien que de petite taille, l’aire de restauration du marché reste de loin le meilleur endroit pour déguster la nourriture mauricienne ! Beignets, roti, divers currys, boulettes ou nouilles peuvent tous s’inscrire dans un budget de rs200 (5,50 $). Si la chaleur de toutes les cuisinières à gaz en marche fait des ravages, épargnez un supplément de 40 roupies (1,10 $) pour un Alouda rafraîchissant, une préparation glacée à base de lait servie avec des grains d’agar-agar et de psyllium (un laxatif naturel). Nous vous conseillons le stand de « Pillay », l’un des meilleurs fabriquand d’Alouda du marché. Son breuvage est particulièrement apprécié des mauriciens. Impossible de la manquer.

Write A Comment