Category

Reunion

Category

Vaccins et soins médicaux à La Réunion

La Réunion ne pose pas de problème particulier pour le voyageur. Les informations qui suivent visent donc, pour la plupart, à parer à des éventualités peu probables. Elles ne doivent en aucun cas vous alarmer. Le soleil, la marche, la plongée, le changement de climat peuvent cependant entraîner leur lot de désagréments, que les médecins et les hôpitaux des deux îles vous aideront facilement à résoudre. Les randonneurs, quant à eux, doivent tenir compte des risques de foulures, fractures, coups de chaleur ou de froid.

Vaccins

Aucun vaccin n’est nécessaire pour se rendre à La Réunion. Cela étant dit, il est toujours préférable d’avoir ses vaccins de base à jour.

  • Faites inscrire vos vaccinations dans un carnet international de vaccination que vous pourrez vous procurer auprès de votre médecin ou d’un centre.
  • Planifiez vos vaccinations à l’avance (au moins six semaines avant le départ), car certaines demandent des rappels ou sont incompatibles entre elles. Même si vous avez été vacciné contre plusieurs maladies dans votre enfance, votre médecin vous recommandera peut-être des rappels contre le tétanos ou la poliomyélite, maladies qui existent toujours dans de nombreux pays en développement.
  • Les vaccins ont des durées d’efficacité très variables ; certains sont contre-indiqués pour les femmes enceintes.

Disponibilité et coûts des soins médicaux en Réunion

À La Réunion, partez rassuré : le système médical est strictement identique à celui de la métropole. Autrement dit, votre carte Vitale est valable sur l’île. Vous n’aurez aucune difficulté à trouver des médecins, généralistes et spécialistes, ainsi que des pharmacies. Les infrastructures médicales sont excellentes, avec plusieurs cliniques et hôpitaux répartis dans l’île.

  • Centre hospitalier départemental Félix- Guyon (allée Topazes, Bellepierre, 97400 Saint-Denis)
  • Centre hospitalier Gabriel-Martin (38 rue Labourdonnais, 97460 Saint-Paul) Groupe hospitalier Sud Réunion (av. du Président-Mitterrrand ; 97410 Saint-Pierre)
  • SOS Médecins Saint-Denis ; Saint-Paul (0262 45 45 02) ; Saint-Pierre (0262 35 02 02)
  • Samu (0262 20 15 15)

Précautions élémentaires

Faire attention à ce que l’on mange et boit est la première des précautions à prendre. Des troubles gastriques et intestinaux sont fréquents en voyage, même si la plupart du temps ils restent sans gravité. Ne soyez cependant pas paranoïaque et ne vous privez pas de goûter la cuisine locale.

Eau

Renseignez-vous auprès de votre hôtel pour savoir si l’eau distribuée localement est potable ou non. Les estomacs européens étant souvent plus sensibles aux dérangements, il est toujours préférable de boire de l’eau en bouteille.

Alimentation

L’excellente nourriture proposée sur l’île ne pose aucun problème. Si vous vous engagez dans de longues randonnées, munissez-vous toujours d’une gourde d’eau et éventuellement de boissons énergisantes. Une transpiration excessive fait perdre des sels minéraux et peut provoquer des crampes musculaires. Il est toutefois déconseillé de prendre des pastilles de sel de façon préventive.