Reunion

A la découverte des monuments et sites touristiques de la commune de Saint-Louis

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Commune de Saint-Louis, Île de la Réunion

La commune de Saint-Louis se situe dans le Sud de l’île de la Réunion et compte plus de 52038 habitants, les Saint-Louisiens. Elle s’étend sur une superficie de 98.9 kilomètres carrés, de la côte sud, jusqu’aux remparts du Cirque de Cilaos.

Son histoire commence avec l’arrivée dans la région de colons qui fuyaient la tyrannie du deuxième gouverneur de l’île de la Réunion, Jacques De La HEURE. Dès 1718 on y plante le café. Une paroisse y est créée en 1728. On lui donne le nom de Saint-Louis. La ville de Saint-Louis se construisit petit à petit autour de cette première église à partir du début du 19ème siècle et la région ne devint une commune de l’île de la Réunion à part entière qu’avec l’ordonnance du roi de France en 1815.

De nos jours l’économie de la région tourne toujours autour de l’agriculture, quoi que la culture principale soit désormais la canne à sucre et non le café comme auparavant. La commune de Saint-Louis compte une grande variété de sites touristiques et de sites naturels que vous pourrez voir ou visiter. Quelques-uns de ces sites sont : l’église de Saint-Louis, la chapelle de Notre Dame du Rosaire, le cimetière des Ames Perdues, le Monument aux Morts de la Rivière Saint-Louis, Le temple Pandialée, L’Etang du Gol, le MADOI, l’usine du Gol, le village des Makes et son observatoire astronomique et le Domaine de Maison-Rouge.

L’Eglise de Saint-Louis

L’église de Saint-Louis fut construite entre 1853 et 1866 en remplacement d’une autre église qui était plus éloignée de la ville. Elle fait partie des trois plus grandes églises au monde (classement des églises qui n’inclut pas les cathédrales) avec les églises de Saint-Louis au Sénégal et de Saint-Louis du Missouri aux Etats-Unis. Cette église est aussi l’édifice culturel le plus vaste de l’île de la Réunion.

La Chapelle de Notre Dame du Rosaire

La Chapelle de Notre Dame du Rosaire qui se trouve au cœur du vieux quartier de la ville de Saint-Louis est l’édifice culturel le plus ancien de l’île de la Réunion. Elle a été construite en 1734 et est classée monument historique. Cette chapelle témoigne de l’architecture locale du temps de la Compagnie des Indes.

Le cimetière des Ames Perdues.

Le Cimetière des Ames Perdues est le nom donné à l’un des rares cimetières d’esclaves qui ont été clairement identifiés dans l’île. Vous y trouverez aussi la tombe du Père Lafosse, mort en 1817, un prêtre abolitionniste. Chaque 20 décembre, le jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, les Réunionnais viennent rendre hommage aux esclaves ainsi qu’au père Lafosse. Le mur d’enceinte porte une fresque géante représentant la dure vie que les esclaves menaient autrefois.

Le Monument aux Morts de la rivière Saint-Louis

Le Monument au Morts de la Rivière Saint-Louis a été érigé par les soldats Réunionnais revenus en permission de la Première Guerre Mondiale en 1917. Sa construction se termina en 1921. Il honore les combattants tombés durant la Première Guerre Mondiale, celle de 1914-1918. Les rochers qui sont rassemblés à sa base ont été taillés et sculptés par Jean Sirin, Edelbert Rousseau, Leonce Maret et Charles Taïde. Ce fut le premier monument aux morts de la Grande Guerre construit dans l’île.

Le Temple Pandialée

Le temple Pandialée fut construit par un puissant propriétaire terrien de l’île, Monsieur de Kervéguen, pour les travailleurs engagés venus d’Inde pour remplacer les esclaves au travail après l’abolition. C’est le seul temple hindou de la communauté Européenne qui soit classé à l’inventaire des monuments historiques. Il conserve une grande partie de ses fresques d’origine peintes en 1873. Il se trouve derrière l’usine du Gol.

L’étang du Gol

L’étang du Gol se trouve entre les communes de Saint-Louis et de l’Etang-Salé. C’est un espace protégé ou vous pourrez admirer les oiseaux migrateurs et les oiseaux marins qui viennent y faire escale ainsi que les chauves-souris, poissons et reptiles. Tout près vous trouverez les vestiges du pont de chemin de fer.

Le MADOI

Le sigle MADOI signifie Musée des Arts Décoratifs de l’Océan Indien. C’est un musée qui se trouve sur le domaine de Maison Rouge. Il expose une très riche collections de meubles, textiles, porcelaines de chine, objets d’art, etc. au cours d’expositions temporaires et thématiques. Le musée propose des visites guidées aux enfants et aux adultes, organise des ateliers, des chasses aux trésors, des soirées thématiques, parmi d’autres activités.

L’usine du Gol

Quoi faire à la Réunion - visiter l'Usine du Gol, Commune de Saint-Louis
Usine du Gol, Commune de Saint-Louis, île de la Réunion

L’usine du Gol est l’une des deux usines sucrières qui soient toujours en opération à l’île de la Réunion. Sa construction initiale remonte à 1816 et elle s’est modernisée au fil du temps. Pendant la campagne sucrière, vous pourrez participer à des visites guidées et découvrir les secrets de fabrication du sucre.

Le village des Makes

Quoi faire à l'île de la Réunion, explorer le village des Makes dans la commune de Saint-Louis
Vue sur la forêt et le village des Makes, dans la commune de Saint-Louis, Île de la Réunion

Le village des Makes est un village agricole qui se trouve entre 900 et 1200 mètres d’altitude. On y cultive des fruits, du géranium et on y fait de l’élevage laitier. Tout près se trouvent la forêt du Makes ainsi qu’un observatoire astronomique. Le village tient son nom du Maki, un lémurien de Madagascar qui fut introduit à l’île de la Réunion dans les années 1840 mais qui a été depuis exterminé.

Quelques endroits intéressants à visiter dans la région sont : le parc des Platanes qui est un espace de pique-nique assez apprécié, l’arboretum qui regroupe une grande variété d’espèces végétales endémiques, le parc de l’observatoire où vous trouverez un joli jardin, le parcours de Bois de Corail ou vous pourrez observer plus de 160 espèces de plantes endémiques de l’île de la Réunion et la Fenêtre qui vous offrira un beau panorama sur le Cirque de Cilaos et le Piton des Neiges.

L’observatoire astronomique des Makes est un haut lieu touristique et scientifique de la région. On y organise des visites guidées, ainsi que des soirées d’observation destinées au grand public. L’observatoire a non seulement pour bût l’observation des astres, mais aussi la démocratisation de la science, ainsi que le développement du tourisme scientifique dans la région.

Le Domaine de Maison-Rouge

Quoi voir à l'île de la Réunion, le Domaine de Maison-Rouge
Le batiment principal du Domaine de Maison-Rouge, commune de Saint-Louis

Le Domaine de Maison-Rouge fut construit au 18eme siècle et fut dédié à la culture du café dans la région. De nos jours, il est classé comme monument historique. Tout autour de la maison centrale se trouve un magnifique jardin. Quoi que la demeure centrale soit fermée, vous pourrez visiter le jardin. Des soirées astronomiques ainsi que divers évènements y sont parfois organisées.

1 Comment

  1. Pingback: Quoi faire à l'île de la Reunion - découvrir la commune de l'Etang-Salé | Indian Ocean

Write A Comment