A la découverte de la commune de Saint-Joseph à l’île de la Réunion

Quoi faire à l'île de la Réunion - visiter la commune de Saint-Joseph

La commune de Saint-Joseph se situe au sud de l’île de la Réunion et s’étend sur une surface de 178.50 kilomètres carrés entre les communes de Petite-île, Saint-Philippe,Saint-Pierre, Sainte-Rose et du Tampon. Elle compte plus de 35976 habitants qu’on appelle les Saint-Josephois.

Cette commune de l’île de la Réunion tient son nom d’un quartier fondé en 1785 par Joseph Hubert, le premier scientifique à avoir su expliquer le mécanisme des cyclones, et nommé en hommage au gouverneur Joseph Charvet.

A cette époque on prévoyait d’y cultiver des épices, qui avaient alors beaucoup de valeur. Longtemps restée isolée, le développement de la région de Saint-Joseph ne prit son essor qu’avec la popularisation de la culture de la canne à sucre à l’île de la Réunion. On lui octroya le statut de commune en 1875.

Parmi les endroits et monuments d’intérêt touristique et historique que vous pourrez visiter lors de votre passage dans cette partie de l’île de la Réunion, vous trouverez : l’ancienne usine sucrière et cheminées Langevin, le Cap Jaune, la rivière Langevin et la cascade du Grand Galet, le Labyrinthe en champ thé,  la maison du Curcuma et les Marines de Manapan.

L’ancienne usine sucrière et cheminées Langevin

L’usine sucrière de Langevin se situe sur une petite rue avant le pont sur la rivière de Langevin  en direction de Saint-Philippe. Elle fut construite entre 1854 et 1855 par le Baron de Kerveguen, un riche propriétaire terrien de l’île de la Réunion. Cette usine était ainsi l’une des plus importantes de la région. Elle fut par la suite transformée en corderie d’aloès en 1919 avant d’être abandonnée. De nos jours, vous ne verrez que d’imposantes ruines en pierre de taille, ainsi que deux cheminées, toutes classées à la liste des monuments historiques.

Le Cap Jaune

Quoi faire à l'île de la Réunion - voir le cap jaune à Saint-Joseph

Le Cap Jaune dans la commune de Saint-Joseph à l’île de la Reunion

Le Cap Jaune est une falaise spectaculaire de teint jaunâtre qui se situe tout au sud de la commune. Elle a pris sa forme et sa couleur lorsque la lave est entrée brusquement en contact avec l’océan. Pour y accéder, vous devez partir de la Marine de Vincendo puis longer la côte vers l’ouest. Vous progresserez sur un sentier balisé par de peinture blanche. Sur votre route, vous croiserez peut-être des espèces de végétaux indigènes tels que le bois matelot, le Manioc bord de mer,  la Patate à Durand ou Ipomée pied-de Chèvre, la violette marron, la lysimaque de Maurice ou encore le Lyciet des Mascareignes, entre autres.

La rivière Langevin et la cascade du Grand Galet

quoi faire à l'île de la Réunion - visiter la commune de Saint-Joseph

La cascade de Grand Galet, dans la commune de Saint-Joseph, île de la Réunion

La rivière Langevin est appréciée par les amateurs de kayak. Elle prend sa source sur le Morne Langevin sir les flancs du Piton de la Fournaise à 2402 mètres d’altitude et coule le long de galeries souterraines jusqu’à Grand Galet. Ensuite, c’est toute une série de cascades et de bassins que vous pourrez voir, comme le Bassin Bleu, le Bassin Dinan, le Bassin Benjoin, le Bassin Tamarin, le Bassin Bœuf, le Bassin Pascal puis le Bassin l’embouchure et qui vous offriront autant de lieux où vous pourrez vous baigner ou pique-niquer.

Le Labyrinthe en champ thé

Le Labyrinthe en champ thé a surtout pour mission de vous faire découvrir la culture, la fabrication, et l’histoire du thé à l’île de la Réunion. C’est un lieu qui propose des visites guidées à travers non seulement les plantations de thé, mais aussi celles de géranium. Les visites se terminent par des dégustations de thé.

La maison du Curcuma

Le curcuma est une racine qu’on utilise pour assaisonner la nourriture. Dans la région, on l’appelle aussi safran, quoiqu’elle n’ait rien à voir avec la fleur de safran cultivée en Europe. C’est une plante qui a beaucoup de propriétés médicinales et anti-oxydantes. A la maison du safran qui est située à la Plaine des Grègues, vous pourrez non seulement découvrir les secrets de la culture du curcuma à l’île de la Réunion, mais aussi vous renseigner sur les autres épices utilisées dans la confection de la poudre de curry.

Les Marines de Manapany

Les Marines de Manapany servaient de lieu d’embarquement pour les produits de Saint-Joseph destinés à l’exportation, surtout pour le sucre produit par les sucreries du Baron Kerveguen.  Il y en a deux, une sur l’embouchure de la rivière Langevin et une à l’embouchure de la Ravine Manapany. Ce sont des constructions imposantes en pierre de taille dont la construction remonte aussi loin que 1853.

Les autres endroits intéressants à visiter durant votre passage dans la commune de Saint-Joseph sont : l’ancienne usine sucrière du Piton qui se trouve tout près de l’embouchure de la Rivière des Remparts, le Far Far de Bésaves ou vous apprendrez tout sur la culture de la canne à sucre, la Maison Henri Payet qui est une des dernières « grandes cases » du centre-ville de Saint-Joseph, la Maison Vienne qui est une grande demeure créole qui sert aujourd’hui de restaurant et le Mausolée de Scholastique Malet où bon nombre de Saint-Josephois viennent demander des miracles, entre autres.

Crédits photo: Wikipédia Commons, Cap Jaune: Trafalgar Lio, on Flickr

 

One thought on “A la découverte de la commune de Saint-Joseph à l’île de la Réunion”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>